Nos actions

Vous voulez retrouver nos actions passées et futures ? C'est par ici

Les pétales de la FFMC

AFDM Association pour la Formation Des Motards
Assurance Mutuelle Des Motards
FFMC – Commission Stop Vol
FFMC – Commission juridique
FFMC Nationale
Moto magazine

EDITO de la FFMC02

Actualité du moment

Les dos d’âne

Les ralentisseurs trapézoïdaux


Le ralentisseur trapézoïdal, qui comporte un plateau surélevé et deux parties en pente ne doit pas excéder 10 centimètres de haut (avec une marge de tolérance de 1 cm). Hors pente, sa longueur est comprise entre 2,5 et 4 mètres. Les saillies d’attaque (début de surélévation) ne doivent pas excéder 5 mm.

Leur implantation est limitée aux zones limitées à 30 km/h.

Ils doivent être annoncés, éclairés la nuit.

Les ralentisseurs "trapézoïdaux" comportent obligatoirement des passages piéton

Les ralentisseurs ne peuvent être isolés. Ils doivent être combinés entre eux ou associés à d’autres aménagements distants de 150 mètres maximum.

Ils sont interdits sur les voies où le trafic est supérieur à 3000 véhicules par jour et à 300 poids lourds par jour, sur les voies en pente (plus de 4%), dans les virages, sur les ponts ou sur les routes desservies par les transports publics.

Les plateaux.

Face aux contraintes des ralentisseurs trapézoïdaux, sont nés les plateaux, qui ne sont pas régis par le décret de 1994. Leur hauteur ne doit pas dépasser 15 cm et leur longueur est comprise entre 10 mètres minimum (12 m quand des bus articulés y circulent) et 30 mètres. La pente des rampes d’accès doit être comprise en 5 et 10% (moins de 7% en cas de transport en commun). "Ils sont utilisables même sur des voies supportant un trafic supérieur à 3 000 véhicules par jour, peuvent être aménagés aussi bien sur des voies à 50 km/h avec limitation ponctuelle à 30 km/h que dans les zones 30 et peuvent être éventuellement utilisés sur des voies où circulent des transports en commun et des poids lourds".

Les coussins berlinois.



Leur utilisation est préconisée en agglomération, sur une rue limitée à 50km/h avec limitation ponctuelle à 30km/h. Le Certu conseille "d’éviter d’implanter des coussins sur les voies supportant un trafic supérieur à 6 000 véhicules par jour. Parmi les avantages des coussins berlinois, celui de faciliter le franchissement des bus réduisant l’inconfort des passagers. Mais ils risquent de déstabiliser les deux roues.

13/10/2019

Gaëtan Jonard

page : 1

Nos partenaires

ADL MOTO MotoAxxe

ADL MOTO LAON

Le Franco Belge

le Franco-Belge Laon

Les FFMC du CDR Nord

Retrouvez les antennes des départements limitrophes ici